Google Earth vient de franchir un nouveau pas. L'entreprise se met au vert en publiant une carte de la pollution de l'air.

On peut donc dorénavant voir l'état de l'air comme à la météo le soir mais partout dans le monde (comprendre les Etats-Unis). Un outil de plus pour flâner sur le Net grâce à Google. Enfin on ne va pas critiquer, c'est une bonne chose, ça permet de se rendre compte des dégâts que l'on fait. Car on a beau trier nos déchets et entendre en permanence qu'il faut agir pour l'environnement, avec une image qui nous montre que l'on pollue, ça fait peur ! Mais comment ça marche ? Google utilise les données de l'EPA (Environmental Protection Agency) et les modélisent afin de nous offrir une belle carte dont ils ont le secret avec des couleurs et des explications partout.

Depuis que je suis tout petit, je suis persuadé que le problème est que la pollution, elle part de chez nous, et finis aux pôles. Sur Google Earth Pollution, ça semble sortir de partout... Ca fait encore plus peur que ces grosses masses rouges et jaunes autours des pôles. Ce qui me rassure c'est que comme ç'est basé sur les émissions de carbone, la France (Cocorico) va passer pour un modèle d'écologie... Mince on a la réputation d'être sales à l'étranger... Peut être mais nous on fait dans le nucléaire et c'est (à priori) plus propre. Vivement que Google nous offre une carte des pollutions radioactives on fera sûrement moins les malins.

En tout cas un bel effort de la part d'une entreprise dynamique, fer de lance technologique du plus gros pollueur du monde qui n'a pas ratifié les accords de Kyoto.

Rédigé par Alexis Toulon