Tim Pool a utilisé les Google Glasses pour couvrir les évènements qui se sont déroulés tout au long du mois de juin à Istanbul pour le magazine Vice.

Google Glasses: outil précieux des journalistes durant les manifestations en Turquie

"Lorsqu'un mur de police tire des balles en plastique et que vous courez à travers le gaz lacrymogène, il est plus facile d'enregistrer une vidéo grâce aux Google Glasses et de se protéger le visage", a expliqué Tim Pool au journal Le Guardian. Pendant plus d'un mois, le journaliste américain a suivi les manifestants, postant régulièrement des vidéos sur Internet et travaillant pour le magazine Vice.

Banderoles, manifestants, interventions de la police, les internautes ont suivi les pas du journaliste et ont pu vivre les manifestations comme s'ils y étaient. Grâce aux lunettes Google, les prises de photos et vidéos se sont faites beaucoup plus facilement et rapidement que s'il avait été équipé d'une caméra. Les Google Glasses représentent un potentiel énorme pour les reporters qui assistent à des évènements et font partager leur quotidien aux internautes. 

Ce n'est pas la première fois que Tim Pool utilise les nouvelles technologies dans son métier. Le jeune journaliste avait en effet suivi durant 21 heures le mouvement Occupy Wall Street à New York, équipé de son smartphone. Grâce à son reportage marathon, il avait remporté le prix de l'American Journalist. Les Google Glasses deviendront-elles un outil indispensable aux journalistes 2.0 ? Elles sont sans conteste une aide précieuse lorsque ces derniers se trouvent sur le terrain et veulent faire passer leurs images rapidement. Elles placent l'internaute toujours plus près de l'actualité. 

Rédigé par Marion Auvray