Les dépenses en R&D de l'Etat coréen devraient atteindre leur plus haut historique en 2008 avec 10 milliards de dollars...

Les dépenses en R&D de l'Etat coréen devraient atteindre leur plus haut historique en 2008 avec 10 milliards de dollars.  
 
En Corée, les financements publics destinés à la recherche et développement devraient atteindre leur plus haut l'année prochaine. Ils devraient en effet représenter un effort de 10 milliards de dollars. Ce plan de financement représente près du double du montant qui était alloué à ces activités en 2001, soit un effort considérable à la faveur des projets d'innovation dans ce pays. "L'importante augmentation de ce budget démontre l'importance que revêt la R&D pour le gouvernement", explique le vice ministre de l'innovation et de la technologie, Park Jong-Koo sur le portail gouvernemental Korea.net.    
 
Accéder aux plus hauts rangs mondiaux
 
Et d'ajouter que ces financements ont cru de 10% chaque année depuis 2004, quand bien même l'Etat coréen diminuait la dépense dans de nombreux autres secteurs d'activité. Ces augmentations successives répondent à l'objectif affiché d'amener le niveau de vie global du pays dans les plus hautes sphères de la hiérarchie mondiale à l'horizon 2030. Dans le détail, le budget pour les projets innovants à petite échelle devrait croître d'environ 30% tandis que les fonds alloués aux projets R&D régionaux devraient représenter près de 40% du total de la manne.
 
L'avenir repose sur les chercheurs
 
Selon le vice ministre, l'avenir de la Corée du sud serait intimement lié à la capacité des scientifiques et des ingénieurs à composer avec les changements à venir, au premier rang desquels se trouve le vieillissement de la population. L'annonce du budget de financement de la R&D intervient alors que le pays ambitionne d'organiser la plus grande manifestation de l'industrie électronique en Asie, le Korea Electronics Industry Exhibition,qui devrait se tenir en octobre 2008. Rappelons qu'en 2005, les exportations d'équipement électronique du pays s'élevaient à plus de 100 milliards de dollars.   
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 27/08/2007)