Je ne parviens sans doute pas à imaginer ce que vivent au quotidien les personnes malvoyantes en milieu urbain.  Entre la foule qui se presse, se bouscule, s'élance, les véhicules qui se frôlent, se heurtent et se faufilent, "le vacarme des rues et des chantiers, les sirènes d'alarme"… Comment se repérer dans cet univers bruyant et mouvant ?
Assez paradoxalement, l'une des applications les plus utilisée pour se localiser, et aider à s'orienter, laissait jusqu'à présent totalement à l'écart les personnes qui en avaient peut-être le plus besoin. Je vous parle du GPS.
Combien d'applications permettent en effet aujourd'hui de préparer sa destination sur une carte, et de suivre en temps réel sa progression, en fonction de son orientation ?
Pourquoi ne pas ouvrir ce service aux aveugles et aux malvoyants, pour qui il s'agit bien plus que d'un simple gadget des temps modernes ?
C'est à cette question que le "DROP GPS System" entend apporter une réponse. Deux designers, Allan Sejer Madsen et Lukasz Natkaniec proposent un appareil, en forme de disque, qui tient dans la paume de la main. Il permet aux non-voyants de se repérer sur une carte, tout simplement. La technologie utilise des points en trois dimensions pour une lecture en braille, intégrés sur une interface tactile qui fait apparaître le relief de la ville, les surfaces creuses (rues, boulevards, parcs…)  et les surfaces pleines (les immeubles, les bâtiments, etc.). Il permet même de zoomer ou de dézoomer, comme sur Google Maps. Enfin, il est également possible avec cet appareil d'effectuer une recherche, et de commander par la voix.

Rédigé par Basile Segalen