Choisir son moteur de recherche en s'appuyant sur l'éditeur devient complexe. Le marché est bouleversé par des acquisitions et chaque acteur met en oeuvre des stratégies techniques, fonctionnelles, et commerciales différentes...

Eric Debonne, consultant et formateur indépendant chez Solaci
 
Choisir son moteur de recherche en s’appuyant sur l’éditeur devient complexe. Le marché est bouleversé par des acquisitions et chaque acteur met en oeuvre des stratégies techniques, fonctionnelles, et commerciales différentes.
 
Les acteurs du secteur des systèmes d'indexation pour entreprise montrent des visages très différents, aussi bien en terme de technique que de stratégie. Des divergences qui amènent quelques interrogations sur le futur paysage logiciel du secteur et sur les produits sur lesquels doivent se porter les entreprises. Du côté des leaders du marché International visibles en France, l'heure est aux acquisitions techniques. Autonomy a élargi son spectre fonctionnel avec l’achat de Zantaz, un spécialiste de l’archivage, pour 375 millions de dollars, tandis que Fast a acheté récemment des actifs de Convera : Retrieval ware, acteur de la recherche d’information dans le secteur public. Quant à IBM, Microsoft ou Oracle, ils misent sur leur offre d’infrastructure informatique d'entreprise pour introduire leur moteur de recherche. Pourront-ils déstabiliser les « pure player » en proposant le moteur de recherche comme un outil complémentaire à leurs suites logicielles ? De mon point de vue, ils répondront à un premier besoin des entreprises françaises et essaieront de profiter de cette position pour retarder une mise en concurrence complète.
 
Produit spécialisé ou fonctions supplémentaires ?
 
Du coté des fournisseurs issus de l'indexation du contenu web, des acteurs comme Google et Exalead misent sur la fédération de la recherche d’information tout azimut - Internet, information interne à l'entreprise et poste utilisateur - pour séduire les utilisateurs avec un outil unique d’accès à l’information. Là, se posent d'autres questions, plus fonctionnelles. Faut-il demander la fonction de recherche sur le poste utilisateur, ou celle de veille ? Faut-il préférer un complément aux outils de Microsoft, IBM ou Oracle ? Pour moi, la réponse est claire. La recherche sur le poste de l’utilisateur est déjà une fonction en très grande progression et semble inévitable à court terme. Quant au rapprochement avec des fonctionnalités de veille, il devrait se concrétiser, même si le marché me semble plutôt disposé à accueillir deux offres identifiées selon leurs objectifs respectifs.
 
La dynamique est aussi hexagonale
 
Quand aux solutions complémentaires à ces éditeurs, je pense qu’un nouveau marché s’est ouvert et qu’il devrait ajouter une concurrence entre des acteurs existant et de nouveaux éditeurs. On peut me dire que ces mouvements ne sont pas nouveaux. Mais ils ont vraiment changé de dimension avec la complexification des technologies employées pour la sécurité, l’accès à des sources hétérogènes, ou encore la présentation de résultats. Avec cette agitation, on pourrait finir par croire que la dynamique dans le secteur de l'indexation est uniquement à l'international. C'est faux ! Le marché français reste très ouvert aux acteurs locaux qui savent être proches des particularités de leurs clients, et qui leur assurent une bonne réactivité. Cette particularité locale démontre une vitalité et un savoir faire que certains comme Exalead, Sinequa, PolySpot ou AMI Software ont déjà commencé à diffuser, en ouvrant des bureaux en Europe.