L'année 2007 va-t-elle nous étonner? C'est une question traditionnelle que l'on pose avant les Fêtes en tâchant de prendre du recul sur l'actualité afin de dégager les "grandes...

L'année 2007 va-t-elle nous étonner? C'est une question traditionnelle que l'on pose avant les Fêtes en tâchant de prendre du recul sur l'actualité afin de dégager les "grandes tendances" de la nouvelle année. Si l'exercice est forcément un peu scolaire, il n'en reste pas moins intéressant au regard des myriades de nouvelles stratégies, offres, utilisations qui émergent et/ou se confirment chaque année avec un rythme particulièrement soutenu pour Internet et les TIC.
Plutôt que de dresser une liste exhaustive des derniers changements possibles, nous avons souhaiter mettre l'accent sur trois tendances:
Vista: la fin de la bureautique traditionnelle?
Le compte à rebours est lancé! Après 5 ans de R&D (contre 2 à 3 ans initialement prévu), le 30 janvier 2007, Vista, le nouveau système d'exploitation du géant de Redmond sera disponible pour les particuliers... Le succès planétaire paraît quasiment acquis pour ce nouvel OS, "moteur" de nos PC équipés à plus de 90% par des Windows. Les conséquences économiques de ce lancement? Le marché table sur une augmentation de la croissance des ventes mondiales de PC l'an prochain: +12% selon le cabinet IDC, soit 257,4 millions d'unités vendues! A la clef? Près de 50 000 emplois créés dans six pays européens (Allemagne, Danemark, Espagne, France, Pologne et Royaume-Uni).
Les impacts seront aussi déterminants pour Microsoft. D'autant que ce dernier lance simultanément à son système Vista, sa nouvelle suite Office 2007. Ce sont 50% des bénéfices de Microsoft actuellement réalisés par les suites Office qui sont donc en jeu... L'année 2007 annonce-t-elle la fin de la bureautique traditionnelle au profit du règne longtemps prévu des applications en ligne?
Sans doute, si ce dernier se montre capable d'allier sa logique d'acteur dominant avec un repositionnement plus marqué vers un écosystème ouvert, qu'il réussisse ainsi à concilier sa stratégie Internet avec son rôle plus traditionnel dans les systèmes d'exploitation. Il n'en prend toutefois pas la voie avec Zune (son baladeur numérique), mais Apple reste également dans une logique de DRM (verrous numériques), peu propice à accélérer sur le long terme sa croissance pourtant réussie.
Cimetière méconnu des blogues, puissance des réseaux sociaux
On l'entend presque chaque jour, les blogues nous ont envahi! Il en existe plus de 63 millions dans le monde (Source: technorati), ils poussent comme des champignons, et plus d'un quart des internautes français les consultent chaque mois (26, 7%, selon le "baromètre de la blogosphère" juin 2006)... Nous sommes plus de 8% a en avoir créer un! Mais pour combien de temps ? Qui a vraiment le temps, le goût continu pour écrire, animer, échanger sur ses passions, ses intérêts professionnels ou privés via un blogue?
Beaucoup d'entre nous oublient, consomment leur blogue comme un feu de paille, une amourette. Le Gartner Group constate ainsi qu'il existerait déjà plus de 200 millions d'ex-blogueurs... Cette massive lassitude ne doit pas toutefois faire oublier la montée en puissance durable des réseaux sociaux privés et professionnels (MySpace, Viadeo, Peuplade...) qui devraient se développer encore sur la Toile avec des réseaux sociaux encore plus ciblés et locaux.
Viva la VoIP! Confirmation du succès de la voix, vers la génération Vidéo Center!
La lame de fond est à peine montée. L'année 2006 a vu progressivement se populariser l'usage de la Voix sur IP (VoIP) chez les internautes français. Son étendard le plus célèbre, le logiciel Skype, est passé du statut de logiciel pour geeks au mot clef que l'on entend régulièrement dans le métro. De fait, l'Arcep a annoncé pour le 2ème trimestre 2006 que la part des communications en VoIP a progressé en un an de 7% à 17% du trafic total au départ des lignes fixes (cela concerne à la fois le grand public et les entreprises)! Et le lancement de nouvelles offres proposant de la voix sur IP lorsque l'on est sur des zones d'accès Wifi devrait contribuer à accroître le phénomène!
Encore plus impressionnant a été le succès d'audience des sites comme YouTube qui se sont hissés au Top de sites Web les plus consultés dans le monde grâce à un système de partage vidéo accessible à moyen débit par la plupart des internautes. Si les modèles économiques de telles plates-formes (dont Dailymotion) ne sont pas encore prouvés, on imagine déjà comment, au-delà des nouveaux formats publicitaires, les entreprises vont pouvoir se servir de ces nouvelles technologies pour transformer leur relation client. Après les Call Center, parfois un peu longs et froids, nous allons peut-être connaître la génération des Vidéo Center : un accès vidéo à moyen débit auprès des collaborateurs des centres de contacts des entreprises de service. A coût réduit, grâce au protocole IP.
L'intérêt pour les consommateurs serait de retrouver une forme de proximité avec les grandes entreprises de service et pour les collaborateurs de ces centres de valoriser leur action en ayant la responsabilité encore plus directe de l'entreprise qui les emploie, via leur propre image ! Impossible? Regardons qui s'avancera le premier sur ce terrain.
D'ici là, très bonne année à tous nos chers lecteurs.
Jean de Chambure
Rédacteur en chef