Pour s'authentifier, il est possible de recourir à des jetons d'authentification (token) matériels, qui affichent un numéro qui change au cours du temps. L'utilisateur n'a plus qu'à entrer ce numéro après son code confidentiel pour s'identifier avoir le droit d'accéder aux ressources d'un réseau. Problème : cette méthode demande à ce que le salarié ne perde ni n'oublie son précieux jeton.
D'autres systèmes plus souples sont envisageables, dont ceux de notre partenaire Swivel Secure. Cet éditeur a parié sur le logiciel d'authentification forte sans Token. Sa technologie supprime et remplace le token propriétaire.
Deux possibilités pour l'utilisateur : le téléphone mobile ou un navigateur internet. Primée par le Gartner, la solution se veut suffisamment simple pour faciliter l'adoption par ses usagers. Ce dernier n'a plus qu'à retenir un code PIN et la technologie s'occupe du reste.
Cette solution d'authentification forte sans token peut modifier l'approche des systèmes d'information. 
En effet, le déploiement et la production sont simplifiés, le coût diminue (fortement), et surtout il est désormais possible d'ouvrir le système d'information aux personnes extérieures à la société (fournisseurs, prestataires, partenaires, clients) tout en les authentifiant et en les traçant.
La présentation de la solution d'authentification forte sans token de Swivel sera elle illustrée avec des exemples clients tels que Vodafone, Swatch, Maersk, le ministère des finances du Portugal...
Lors de cet Atelier, nous vous proposerons également de faire un point avec Solucom sur l'usage des grands comptes dans le domaine de l'authentification : 

Quelles sont aujourd'hui les solutions déployées chez les grands comptes pour l'authentification de leurs utilisateurs ?
Quelles sont les technologies utilisées selon les types d'accès et les catégories de populations ?
Quels sont les points d'attention ?
Quelles sont les perspectives à moyen terme ?

 
Consultez la présentation de cet atelier : Atelier Swivel Secure