Un parc qui rivaliserait avec Central Park ? C’est l’idée de deux New-Yorkais qui souhaitent utiliser une ancienne gare pour construire un parc souterrain illuminé grâce à l’énergie solaire.

Lowline : un parc underground souterrain pour la grosse Pomme !

A la tête du projet Lowline, deux New-Yorkais qui souhaitent amener du vert dans la grosse Pomme. New York, la ville qui ne dort jamais et dont les habitants rêveraient sans doute d’un petit coin de verdure. L’idée de James Ramsey et Dan Barasch est de transformer un terminal de train abandonné du Lower East Side de Manhattan en jardin public. Etrange, quand on pense que l’endroit se trouve….en sous-sol !

Mais les deux compères ont pensé à tout ! Il s’agira d’un nouvel espace public qui utilisera la technologie solaire pour obtenir un éclairage naturel. Les deux hommes ont exploré l’endroit à l’aide de câbles à fibres optiques pour transférer la lumière du soleil en sous-sol et aider la croissance des plantes et des arbres.

Le projet utilisera un système optique pour recueillir la lumière du soleil, la faire réfléchir en sous-sol grâce à un distributeur solaire intégré dans le plafond. La lumière sera capable de réaliser la photosynthèse. En clair, les plantes, les arbres et le fleurs pourront pousser dans ce sous-sol. Les câbles bloqueront les rayons UV nocifs qui pourraient provoquer des coups de soleil… Un parc souterrain qui pourrait représenter une réponse alternative aux parcs de plein air, surtout si il pleut !

L’endroit fait 1,5 hectares et est désaffecté depuis 1948. A New York, les parcs ne sont pas nombreux, car il existe peu d’espace libre pour les construire. L’idée de James Ramsey et Dan Barasch apparaît donc plutôt révolutionnaire ! Le Lower East Side est un des quartiers les plus anciens de New York, où des milliers d’immigrants se sont installés depuis des années. Un cœur de diversité, de culture, de créativité et aussi d’innovation.

Le projet a reçu l’aval des habitants du quartiers, du conseil communautaire et du propriétaire du lieux. Avant de lancer l’affaire, il faudra cependant aux deux New-yorkais prendre leur mal en patience le temps de réaliser un prototype du projet et mesurer sa viabilité. Sur le site Kickstarter où des internautes peuvent soutenir financièrement des projets, Lowline a déjà récolté les 100 000 dollars nécessaires à son lancement…en moins d’une semaine ! Ne reste plus à ces deux amoureux d’un New York vert qu’à faire leurs preuves !

Rédigé par Marion Auvray