Allumer les lumières, changer la chaîne de la télévision ou baisser les stores….seulement avec la voix. Un projet scientifique européen qui pourrait améliorer le quotidien des personnes à mobilité réduite.

Mener sa maison à la baguette….et à la voix !

Qui n’a jamais rêvé de commander les objets de sa maison comme le fait Merlin l’enchanteur dans le dessin animé de Walt Disney ? Le rêve pourrait bien devenir réalité, grâce à une équipe de chercheurs européens. Le projet, soutenu financièrement par l’Union Européenne à hauteur de trois millions d’euros, devrait être développé pendant trois ans. 

 
Les chercheurs de la fondation italienne Bruno Kessler sont à l’origine du programme nommé DIRHA (Distant-speech interaction for Robust Home Applications). Un projet de groupe qui réunit la fondation et les entreprises DomoticArea, STMicroelectronics et New Amuser.
 
Spécialement conçu pour les personnes handicapées moteur, DIRHA utilisera un réseau de microphones disséminés dans l’environnement personnel, de la chambre à la salle de bain. Les microphones utiliseront la technologie hypersensible MEMS (micro système électromécanique). De dernière génération, ces petits microphones permettront de faire la différence entre les bruits de fonds et la voix des usagers.
 
Les commandes vocales de l’utilisateur seront enregistrées, envoyées puis interprétées par le système qui les exécutera. L’innovation devrait permettre de régler la température, baisser les stores, régler la radio et la télévision, l’ouverture ou la fermeture des fenêtres et même activer des alarmes. 
 
Un projet qui, s’il voit le jour, pourrait être testé au quotidien par des personnes à mobilité réduite, qui ne peuvent par exemple pas atteindre des interrupteurs. Grâce gain d’autonomie considérable qui améliorerait le quotidien de certains, cette technologie serait bien loin du gadget inutile.
Rédigé par Marion Auvray