Le ministre de la fonction publique et de la réforme de l’Etat, Michel Sapin, a annoncé à Hourtin, la «deuxième étape de l’administration électronique». La première étape, désormais achevée, a per...

Le ministre de la fonction publique et de la réforme de l’Etat, Michel Sapin, a annoncé à Hourtin, la «deuxième étape de l’administration électronique». La première étape, désormais achevée, a permis de combler le retard de la France en matière d’utilisation d’Internet par les services publics. La seconde étape vise à mettre les technologies de l’information au cœur du fonctionnement des services publics. Objectif: l’ensemble des services publics doivent devenir en 2005 des téléservices et toutes les démarches seront rendues accessibles sur Internet, par téléphone ou depuis un guichet de proximité. Pour réaliser cet objectif, Michel Sapin a annoncé la création dans les prochains jours de l’Agence pour les Technologies de l’Information et de la Communication dans l’Administration. Cette dernière sera chargée de l’ensemble des questions techniques liées à ce chantier. Les citoyens pourront contrôler directement ce chantier dans le cadre d’un débat public organisé en collaboration avec la CNIL. Michel Sapin a également inauguré l’espace «téléservices» du portail de l’administration française http://www.service-public.fr. A compter de ce jour, cette rubrique propose l’accès direct à 60 services en ligne nationaux ou locaux permettant aux particuliers et aux professionnels d’accomplir leurs démarches sur Internet: demande d’extrait de casier judiciaire, mensualisation et paiement de l’impôt sur le revenu, demandes d’aides au logement pour les étudiants, déclarations fiscales et sociales des entreprises, inscription aux concours de recrutement de l’Education nationale ….. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 23/08/2001)