Un consortium d'industriels européens vient de remporter un contrat avec le ministère français de la défense, d'un montant de 7 millions d'euros sur trois ans pour le développement d'un système...

Réunissant Bertin Technologies, Surlog, Jaluna, Mandrakesoft et Oppida, acteurs majeurs dans les domaines de la sécurité, des systèmes d'exploitation et de la certification, le consortium développera un système multi niveaux basé sur Linux.

Bertin Technologies sera responsable de l’évaluation EAL-5, un standard international de sécurité. Jaluna sera en charge du développement du système. La société, experte en systèmes d'exploitation, a récemment mis sur le marché une technologie innovatrice permettant à plusieurs instances d'un système d'exploitation de partager le même matériel embarqué.

Mandrakesoft, qui signe ici son plus gros contrat (un million d’euros), adaptera sa distribution de Linux au projet. Elle mobilisera également les acteurs de la communauté du logiciel libre autour des résultats du projet, qui seront diffusés à terme sous licence Open Source. De son côté, Surlog coordonnera l'ingénierie logicielle du projet et fournira les outils nécessaires à celle-ci, pour garantir que le très haut niveau de certification requis par le projet puisse être atteint.

Enfin, la certification au standard ISO 15408 Common Criteria sera à la charge d'Oppida, une des rares organisations habilitées par les autorités a des évaluations de sécurité dans le domaine de l'informatique.

Le ministère de la défense a fait savoir que le domaine d'application de la solution de sécurité multi niveaux développée par le projet dépasse largement le cadre strictement militaire. Elle est destinée au marché industriel en général, des télécommunications et des systèmes d'entreprise. De grands acteurs industriels seront invités à s'associer au projet pour faire part de leurs besoins et interagir avec l'équipe de développement.