Le groupe SFR Cegetel, en partenariat avec le ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et le ministère de l'Emploi, du Travail et de la Cohésion sociale...

Le groupe SFR Cegetel, en partenariat avec le ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et le ministère de l'Emploi, du Travail et de la Cohésion sociale vient de lancer le programme "Passeport Ingénieur Télécoms". Son dessein ? F avoriser l'accès aux écoles d'ingénieurs télécoms de jeunes issus des quartiers sensibles, avec, en perspective, des carrières de haut niveau dans les métiers des technologies de la communication.

Dans un communiqué, SFR Cegetel précise que le programme s'adresse particulièrement aux élèves de lycées situés en zones urbaines sensibles, inscrits en brevet de technicien supérieur (BTS) et en classes préparatoires de technologie industrielle pour technicien supérieur (ATS).

Il s'organise dans chaque région autour de trinômes réunissant : un lycée dispensant une formation de BTS industriel du secteur électronique, une école d'ingénieurs télécoms, et un établissement de SFR Cegetel. A ce jour, il réunit les 6 principaux sites régionaux de SFR Cegetel, 24 lycées situés en Zones Urbaines Sensibles et 11 Ecoles d'ingénieurs télécoms, avec un objectif minimum d'une centaine de jeunes admis chaque année.

Ceux-ci seront sélectionnés en fonction de leur mérite et de leur motivation à suivre une formation exigeante. SFR Cegetel s'est engagé, pendant les trois années d'études supérieures qu'ils suivront, à mobiliser les moyens humains, intellectuels et financiers nécessaires pour "accroître la confiance des jeunes dans leur potentiel, leur faire connaître le monde de l'entreprise et les accompagner jusqu'à l'obtention de leur diplôme".

En espérant que d'autres groupes du secteur rejoignent le projet...

(Atelier groupe BNP Paribas - 21/04/2005)