faveur de l'aide aux entreprises de hautes technologies. Dominique Strauss-Kahn, a inauguré hier la nouvelle unité de production de mémoires 64 Mbits d'IBM à Corbeil-Essonnes. Cette usine représente...

faveur de l'aide aux entreprises de hautes technologies. Dominique Strauss-Kahn, a inauguré hier la nouvelle unité de production de mémoires 64 Mbits d'IBM à Corbeil-Essonnes. Cette usine représente près de 8 000 emplois (2 700 chez IBM et 5 000 environ chez les fournisseurs et sous-traitants). Entre 1995 et 1997, IBM a investi dans cette usine plus de 5 milliards de F "c'est le plus grand investissement dans toute l'industrie électronique de ces dernières années". Cette ligne de production prendra progressivement la relève des fabrications de mémoires 16 Mbits avant d'être ultérieurement convertie pour la production de 256 Mbits. Le passage à la fabrication de 64 Mbits était initialement prévu à l'horizon de l'an 2000. Dominique Strauss-Kahn a profité de cette inauguration pour insister sur le fait que "la France doit être encore plus une terre d'investissement et une terre d'innovation" et sur la nécessité "d'empêcher les chercheurs de s'expatrier. C'est notre avenir qui se joue". Il a rappelé la mise en place des mesures gouvernementales en faveur des entreprises innovantes ou de hautes technologies. Le crédit d'impôt pour création d'emploi, la création de bons de souscription de parts de créateurs d'entreprise, le report d'imposition des plus-values réinvesties dans une entreprise nouvelle figurent parmi ces dispositions. Par ailleurs, le ministre a également rappelé qu'une partie du produit de la privatisation partielle de France Télécom serait affectée à la création d'une structure de capital-risque pour favoriser dans ce secteur le développement d'entreprises nouvelles. (Les Echos - La Tribune - 01/10/1997)