Adieu, Meetic et consorts.

Selon une étude d’une équipe de chercheurs bretons, pour améliorer vos chances de séduire, il suffirait de choisir la bonne chanson.
Une femme donnerait son numéro plus facilement à un homme, après avoir écouté de la musique romantique.

Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont réuni 87 femmes, séparées en 2 groupes.
Le prétexte donné à ces femmes pour l’enquête : un test de goût pour des biscuits.

Chacune, à leur tour, a dû attendre quelques minutes dans une salle d’attente avec pour fond musical, selon son groupe, soit une chanson dite romantique, en l’occurrence « Je l’aime à mourir » de Francis Cabrel ou bien une chanson « neutre », « L’heure du thé » de Vincent Delerm.

Deuxième étape de l’expérience. Elle est alors invitée à entrer pour mener le test de biscuits. A l’issue du test, le « pseudo »-chercheur la drague et lui demande son numéro.

Hé bien, dans le groupe de celles ayant écouté la chanson romantique, elles sont 52% à avoir donné leur numéro.
Contre 28% de celles ayant écouté le titre de Delerm.

Les femmes sensibles à la guimauve ?
Ou n’est-ce pas plutôt que les femmes ayant écouté Francis Cabrel, par désespoir, ont cédé leur numéro, n’ayant qu’une idée en tête : vider les lieux au plus vite.
Les autres, encore plus marquées par l’expérience traumatisante que constitue l’écoute d’un titre de Vincent Delerm, sont allées à l’essentiel : pas de numéro et sauve qui peut.

Parole de femme aux oreilles sensibles !

Rédigé par Lila Meghraoua
Journaliste/Productrice radio