nombre de cartes devrait passer de 1,2 milliard en 1998 à 2,5 milliards de cartes dans deux ans. De La Rue et Orga évaluent le marché mondial en 2001 à près de 3,4 milliards d'unités. Selon De La ...

nombre de cartes devrait passer de 1,2 milliard en 1998 à 2,5 milliards de cartes dans deux ans. De La Rue et Orga évaluent le marché mondial en 2001 à près de 3,4 milliards d'unités. Selon De La Rue, le nombre de cartes à puce en circulation dans le monde pourrait atteindre à l'horizon 2003 près de 4,6 milliards d'unités et 6,3 milliards pour Gemplus. Avec la moitié du marché mondial en volume, l'Europe demeure en tête, mais pourrait voir son avance se réduire dans les années à venir. L'Amérique du Nord et surtout l'Asie constituent les principales menaces. Selon Oberthur Smart Cards, le nombre de cartes mises en circulation dans les pays asiatiques passera en effet de 160 millions en 1998 (13 % du marché) à 730 millions en 2003 (29 %). Malgré quelque 950 millions d'unités à cette date, l'Europe ne totalisera plus que 38 % du marché mondial. Alors qu'en 1998, les cartes à microprocesseur ne représentaient que 20 % du parc, leur proportion dépassera rapidement un tiers. Continuant de se développer, les cartes à mémoire resteront encore le marché le plus important en volume pour quelques années. Hormis les télécartes qui représentent l'essentiel du parc des cartes à mémoire, le marché de la carte à puce sera concentré en 2001 sur le secteur de la banque (cartes bancaires, porte-monnaie électronique, etc.) et celui de la téléphonie mobile (cartes GSM) pour environ un tiers des cartes en circulation chacun. (Le Monde Informatique - 15/01/1999)