L’offshore est au cœur de la stratégie de nombreuses entreprises en France en 2009. Selon une étude de Pierre Audouin Consultants, le marché de l'externalisation a même représenté cette année 36% de l’ensemble de la sous-traitance informatique ! Massification, mutualisation et réduction des taux journalier moyen (TJM) sont les leviers classiques des centres de services offshore.
Néanmoins, les déconvenues sont monnaie courante et les projets d'externalisation en échec sont nombreux. Manque d’appropriation du fonctionnel pour des raisons de trop grande distance et de différences culturelles importantes, faibles compétences des équipes de réalisation, turn-over trop élevé pour assurer une continuité des équipes dans les projets sont quelques unes des difficultés les plus fréquemment évoquées.
C'est dans ce cadre que L'Atelier s'est associé à Xebia, un des cabinets de conseil européens de références dans le domaine des méthodes agiles. Durant cet Atelier, Xebia présentera sa solution pour éviter les écueils liés à l'externalisation : son modèle Offshore Agile Distribué (ADDM -Agile Distributed Delivery Model). 
Ce modèle est en cours dans sa filiale Xebia India. Celle-ci gère depuis cinq ans des projets  pour des clients en Europe, en Asie et aux Etats Unis.