Un nouveau plug-in permet de transformer n’importe quelle page web en salle de chat instantanée. S’il peut, à terme, changer la face de la navigation internet, est-ce pour le meilleur ou pour le pire ?

Quand les pages web deviennent instantanément sociales

WhoIsLive is watching you, ou plutôt is watching qui est connecté sur le site où vous vous trouvez. WhoIsLive, c’est l’histoire d’une start-up incubée au sein de Microsoft BizSpark, qui vient de lancer un plugin du même nom, et qui pourrait changer la manière dont on surfe sur Internet. Rien que ça.


Explications. WhoIsLive permet en effet d’interagir directement avec les autres utilisateurs qui sont connectés sur la même page que vous. Le fonctionnement est simplissime. Le plug-in s’installe sur Firefox ou Internet Explorer.  Une sidebar permet de voir qui est sur la même page et le cas échéant, de démarrer instantanément une discussion.

Même si elle n’en est qu’à sa version bêta, l’idée semble bonne. Je vous l’accorde, d’autres starts-up s’y sont déjà essayées : LiveZilla, ou WebsiteAlive, mais dans ce cas, les visiteurs ne peuvent seulement discuter avec le détenteur du site web. Là, tout le monde peut se voir ou se parler. Enfin presque, car les internautes -cela va de soi-doivent impérativement avoir le plugin dans leur navigateur pour que cela fonctionne. Une application Facebook permet, selon la start-up, de contacter ses amis et leur demander d’installer le plug-in.

Si l’outil réussit son objectif, à savoir toucher les masses, il pourrait changer la manière dont on surfe sur internet. Pour le meilleur, ou pour le pire.

Pour le meilleur, d’abord, parce que le fait de pouvoir transformer n’importe quelle page web instantanément en une salle de chat est intéressant à plus d’un titre. Notamment pour tenter de nouvelles expériences de surf.
Un peu comme si, en faisant ses courses, on se mettait à parler avec une autre personne qui vient de choisir les mêmes tomates que vous...Ce plug-in pourrait être une manne pour les marques. Elles pourraient, elles-aussi, interagir directement avec leurs clients ou prospects se baladant sur leurs pages web ou Facebook. Les internautes pourraient s’échanger des conseils sur leurs achats, ou des trucs et astuces...L'imagination des internautes et directeurs marketing ne manquera certainement pas pour trouver une utilisation de ce plug-in.

Pour le pire aussi. Au delà de cette sociabilité rapide, l’application permet aussi de savoir qui est sur votre page Facebook, au moment où vous y trouvez, ou sur n’importe quel site d’information. Chacun peut donc y aller de son commentaire, et ce, sans besoin d’administrateur ni de modérateur. Au vu de nombreux commentaires désactivés sur certains sites d’actualités lorsque celle-ci est brûlante, on peut se poser la question de ce genre de discussions, en direct et sans modération. Les utilisateurs, libérés de la tyrannie de la communauté et des modérateurs pourraient se lâcher et faire des commentaires peu appréciés. Si le plug-in rassemble plusieurs milliers d'adeptes, on entend d'ici la cacophonie virtuelle...A suivre !