L'apparition de nouveaux panneaux solaires permettrait de changer leur forme comme leur couleur.

Des panneaux solaires qui se colorisent

Jusqu'ici, en matière de panneaux solaires, les champs et les bâtisses recouvertes de ces appareils nous avaient habitué à de mornes espaces gris sombres. Cet état de fait pourrait à l'avenir se modifier et donner lieu à des panneaux solaires colorés. Réunissant à la fois des chercheurs venus de l'Institut Fraunhofer, de l'université Friederich-Schiller de Jena et du Ministère Fédéral de l'Education et de la Recherche Allemand, l'étude a permis de mettre au point de nouveaux matériaux dans la composition des panneaux solaires.

Le secret de la couleur réside dans une simple couche de silicone semi-conductrice aussi épaisse qu'une couche de papier, elle-même recouverte d'une couche d'oxyde transparent conducteur qui capte la lumière et la conduit en électricité. Cette alliage possède deux avantages selon les chercheurs : non seulement il capte davantage de lumières que les panneaux solaires traditionnels, mais il permettrait aussi de changer leur couleur et leur forme. La teinte d'un panneau solaire viendrait en effet de l'index de réflectivité de la feuille transparente d'oxyde, laissant ainsi libre cours à toutes les fantaisies possibles.

S'il existe certaines restrictions avec des teintes de rouges, de bleus et de verts particuliers, cette découverte laisse néanmoins apercevoir un large champ des possibles en dehors de son application immédiate, à savoir une plus grande captation de la lumière. « Cela ouvre la porte à de nombreuses possibilités, indique Kevin Füschel, directeur du projet, non seulement en termes de communication mais aussi pour des applications artistiques. » Enseignes lumineuses prêtes à remplacer les néons traditionnels ou architectures et images artistiques composées de panneaux solaires restent encore à créer...

Rédigé par Marion Auvray