France. Selon la Banque de France, la demande de billets pour la fin d'année pourrait atteindre les 73 milliards de F, soit quatre fois plus que d'habitude à cette période. Pour parvenir à cette...

France. Selon la Banque de France, la demande de billets pour la fin d'année pourrait atteindre les 73 milliards de F, soit quatre fois plus que d'habitude à cette période. Pour parvenir à cette somme, la Banque de France a estimé un "besoin" pour chacun des 23,7 millions de ménages français de 200 F par jour en cash, et ce pendant deux semaines, soit un retrait moyen de 3 000 F. Les ménages, craignant le bogue, pourraient ainsi se prémunir pour régler leurs dépenses courantes. La Banque de France reste sereine, la réserve de billets neufs dépassant en effet largement ces 73 milliards de F. Mais que l'on se rassure, le bogue de l'an 2000 ne devrait pas poser de problème pour les 30 000 DAB. 75 % d'entre eux ont en effet passé avec succès les tests et sont désormais compatibles "an 2000". La mise en conformité de la quasi totalité des autres (24,5 %) est prévue pour la mi décembre. Par ailleurs, selon l'Association française des établissements de crédit et des entreprises d'investissement (Afecei), la Banque de France et la Commission bancaire, l'état de préparation générale des systèmes interbancaires et des établissements financiers de la place de Paris est jugé satisfaisant après examen des résultats des tests effectués (voir la lettre du 22/10). Seul point noir : les terminaux de paiement électronique installés chez les commerçants indépendants, dont 125 000 ne sont pas encore prêts pour l'an 2000 (voir la lettre du 3/11) (Christine Weissrock - Atelier Paribas)