Quand il s'agit d'écrire, le stylo est apparemment plus pratique que le clavier d'ordinateur. Puisque nous avons je pense tous commencé avec au moins un crayon de couleur, je mets ça sur le compte des vérités immuables, pour le moment. Du moins, selon les recherches de Virginia Berninger, professeur de psychologie de l’éducation à l’Université de Washington. Les enfants, de l’école primaire au collège, et avec ou sans handicap, sont capables d'écrire beaucoup plus et plus rapidement avec un stylo qu'avec un clavier, notamment pour composer des dissertations. Celles-ci sont plus longues et réalisées à plus vive allure, explique la chercheuse. Certes, il me semble plus compliqué pour ces charmantes têtes blonde d’être d'ores et déjà plus efficaces avec des touches froides et inertes, encore étrangères à leur vie de tous les jours. Quoi que…avez-vous déjà vu un gamin de 11 ans chatter sur MSN ? C’est effrayant. Alors pourquoi pas ? La même étude a bien montré des résultats plutôt positifs quant à l’aptitude de l’enfant à utiliser un clavier d’ordinateur. Notamment en ce qui concerne l’approche alphabétique. Il se révèle un moyen efficace de permettre, même à ceux présentant un handicap certain, l’élaboration de leurs premiers essais. Ce n’est pas non plus surprenant qu’avec la forte démocratisation du matériel informatique, depuis ces dernières années, la marmaille devienne particulièrement habile de ses dix doigts. Si seulement ils étaient aussi doués en orthographe…

Rédigé par Jonathan Seu