Quelle est la visibilité réelle des entreprises sur les réseaux sociaux ? C’est le défi qui est lancé à travers Social Madness, un concours qui classera les firmes les plus actives sur Facebook, LinkedIn ou encore Twitter.

The Business Journals lance du coup un pari aux entreprises américaines : être le plus actif sur les médias sociaux. 1200 entreprises sont déjà en lice pour monter sur le podium. Le but ? Être le champion sur les réseaux tels que Twitter ou LinkedIn.

 

Ouvert aux petites, moyennes et grandes entreprises, le défi sera de mesurer la croissance sociale de ces dernières dans les médias sociaux. Une course aussi imprévisible tant la popularité sur les réseaux sociaux peut-être fragile. Elle permettra de décerner le prix de l’entreprise la plus dynamique.

 

Les entreprises seront en compétition dans 43 villes américaines. Trois champions du classement pourront, au terme du concours, reverser 10 000$ à l’association de leur choix. Les participants seront classés en fonction d’un algorithme qui mesure l’influence sociale. Ce système de notation permettra de suivre les votes sur bizjournals.com, les connexions sur LinkedIn, Facebook ou encore l’activité des followers Twitter de chaque entreprise.

 

Le dépôt des candidatures prendra fin le 15 mai. De juin à septembre, les trois catégories d’entreprises (petites, moyennes et grandes), s’affronteront et pourront gagner en notoriété. Les résultats récompenseront les entreprises les plus actives et permettront à celles-ci de figurer dans des magazines spécialisés, ce qui améliorera leur visibilité.

 

Le but est non seulement de mettre en avant les entreprises les plus actives sur la toile, mais aussi, pour celles qui y sont étrangères, de comprendre l’importance des réseaux sociaux et la façon de les exploiter de manière constructive pour gagner en visibilité.

Rédigé par Marion Auvray