Vous souvenez-vous de l'initiative d'un certain Nicholas Negroponte, ancien dirigent du MIT Media Lab ? "L'ordinateur portable à 100 dollars" et "un portable par enfant" vous disent quelque chose ? Sachez en tout cas que l'association OLPC (One Laptop Per Child) a bel et bien équipé 600 000 enfants issus de pays en voie de développement !

Colombie, Ghana, Pérou, Afghanistan... Le philanthrope peut aujourd'hui affirmer dans les colonnes du New Scientist que les ordinateurs XO, petits et peu onéreux, sont maintenant "utilisés  par des enfants dans des écoles du bout du monde." Et Negroponte de se souvenir qu'il n'y a pas si longtemps "construire un ordinateur portable à 100$ était considéré comme irréel, 'anti-marché' et 'anti' tous les ordinateurs de l'époque qui ne valaient pas moins de 1000$".

Reste à relever un challenge de taille : les réseaux de télécommunication de nombre de pays en développement sont immatures et très coûteux. Solution : se greffer aux réseaux mobiles déjà en place ou encore placer une antenne parabolique. Negroponte ne souhaite pas dévoiler combien les Etats payent pour ces installations. Il affirme cependant que les prix varient en fonction de leurs ressources. De plus, les donations financent en grande partie le projet.

Negroponte répond enfin aux critiques faciles du type : « les gens pauvres ont besoin de nourriture et de logements, pas d'ordinateurs portables » en affirmant qu'"équiper les enfants des ressources éducatives offertes par l'ordinateur et l'accès à Internet améliore la démocratie."

Rédigé par Ariane Rousselier