Un appel des parents est souvent vécu par l'enfant comme une intrusion en règle dans sa vie privée. Pour éviter les conflits familiaux, mieux vaut donc éviter de trop couver vos garnements.

le portable, pomme de discorde familiale

Parents du monde entier, cessez de harceler vos adolescents au téléphone pour savoir où ils se trouvent. Si cela vous rassure sûrement, c’est aussi une des premières causes de tension familiale entre les parents et leur descendance. Du moins c’est ce qu’affirme Robert S. Weisskirch, chercheur en psychologie de l’université de Monterey.

 

D’après lui, et au cours de son étude menée auprès d’un échantillon de familles américaines selon la méthode de la bonne franquette,  il est apparu qu’un appel des parents à l’enfant était perçu par celui-ci comme une violation de son indépendance et de son aspiration identitaire autonome (sisi, pour de vrai). Au final, il perdrait par ce biais toute la liberté que l’acquisition du portable en question lui avait procurée, et se retrouverait très irrité de cette intrusion dans une vie qu’il veut privée et libre de toute contrainte.

A l’inverse, si c’est l’enfant qui vous appelle, profitez-en : Ce serait (toujours selon ce même chercheur, qui ne doit pas carburer qu'à l'eau de source) « un appel à la rescousse de l’adolescent, qui rechercherait par ce biais un contact familier lui permettant de surmonter une difficulté à affronter ». Au final, utiliser le portable pour exercer vos activités de parents n’est pas recommandé. Préférez-lui un bon face-à-face animé, où les émotions et la frustration seront plus faciles à évacuer (et où il vous sera plus aisé de molester prestement l’insolent rejeton).

 

Rien ne vous oblige à croire les propos de charmant monsieur. Toutefois, dans le doute, n’offrez plus de portable à votre progéniture si vous espérez par ce biais pouvoir le traquer lors de ses sorties nocturnes et autres beuveries amicales, interdisez le carrément de sortie, vous vous inquiéterez moins.

 

 

Bon week-end à tous!
Lundi, le blog sera officiellement délirant. Soyez prêts :)

Rédigé par Johnatan Farouz