Il ne s’agit pas de jouer, mais de présenter un jeu de sa création. La semaine dernière, un jury composé de représentants du secteur de la téléphonie ou du jeu (Nokia, In-Fusio, Orange, Intel...

Il ne s’agit pas de jouer, mais de présenter un jeu de sa création. La semaine dernière, un jury composé de représentants du secteur de la téléphonie ou du jeu (Nokia, In-Fusio, Orange, Intel, IBM, Nvidia et Discreet) a procédé à l'élection des 12 meilleurs projets de jeux en trois dimensions pour téléphone mobile.

Le 3D Mobile Gaming Contest a été lancé à la fin du mois de janvier 2004 et a reçu 102 projets émanant de 36 pays et proposés par des personnes aux profils variés : étudiants, graphistes, développeurs de jeux vidéos... Ce concours est né des dernières technologies développées par les fabricants de puces et de téléphones. Elles offrent, pour un coût et une consommation électrique modérés, des puissances de calcul capables de reproduire un environnement 3D de manière satisfaisante.

Les douze projets qui ont été retenus par le jury vont disposer d'un soutien technologique et matériel pour mettre au point un pilote de leurs jeux. Le lauréat final du concours sera annoncé lors du salon Siggraph de Los Angeles au mois d'août prochain. Ont été retenus : les sociétés Sumea (Finlande), Ninj (Suisse), Indiagames (Inde), Be Tomorrow (France) pour les jeux en Java inférieurs à 200 ko.

Deux créateurs indépendants ont été remarqués : Yannick Avila (France) et Michalatos Panagiotis (Suède) qui comme la société Ring Games ont présenté un jeu de 1 Mo. Enfin, cinq sociétés ont mis au point des jeux sous le système d'exploitation Natif, inférieurs à 200 ko : Interactive Creations Lair, Perpetuum Mobile, ExKee, Kazoowee et Astute Games

(Atelier groupe BNP Paribas - 30/04/2004)