Les attaques virales très médiatisées de ces dernières années ont déclenché la mise en place de premiers dispositifs de protection dans les entreprises : anti-virus et anti-spam, veille sécurité, diffusion de correctifs, gestion des incidents... Mais face à la criminalisation des menaces, à leur croissance continue et aux nouvelles obligations légales, il est devenu nécessaire de franchir un cap dans le système de défense du S.I. Dans cet esprit, la présentation animée par SoluCom, groupe de conseil en infrastructures et sécurité des systèmes d’information, mettra l’accent sur quelques points-clés :- pourquoi personne ne pourra bientôt plus échapper à une culture de résultats dans sa gestion de la sécurité ?- quelle est la situation actuelle dans les grandes entreprises ? que manque-t-il encore aux RSSI pour remplir leurs missions ?- comment la mise en place d’un SOC (Security Operations Center) peut-elle permettre de disposer d’une tour de contrôle de la sécurité du S.I ?- quelles sont les meilleures pratiques de mise en œuvre d’une organisation opérationnelle efficace, illustrées par des cas clients ?- l’externalisation totale ou partielle de la sécurité et le recours aux MSSP sont-ils de bonnes idées ?A cette occasion, un responsable du "Groupe Sécurité Opérationnelle" de BNP Paribas présentera son retour d'expérience. Le livre blanc « Gestion de la Sécurité : vers une obligation de résultat » publié par SoluCom début novembre, qui revient de façon plus détaillée sur l’ensemble de ces points, sera distribué aux participants.Site web : www.solucom.fr