Afin de soutenir et de permettre aux personnes hospitalisées – notamment atteintes de cancers – un projet d'entreprise nommé l'Effet Papillon a décidé de développer le Bliss Projet, une application de réalité virtuelle. Cette dernière permettra aux patients de communiquer avec le monde extérieur, comme leurs proches ou d’autres patients. Cela en incarnant des avatars de papillons dans un univers onirique, qui leur permettront de s'envoler quelques instants.

La réalité virtuelle contre l'isolement des personnes hospitalisées

Afin de soutenir et de permettre aux personnes hospitalisées – notamment atteintes de cancers – un projet d’entreprise nommé l’Effet Papillon a décidé de développer le Bliss Projet, une application de réalité virtuelle. Cette dernière permettra aux patients de communiquer avec le monde extérieur, comme leurs proches ou d’autres patients. Cela en incarnant des avatars de papillons dans un univers onirique, qui leur permettront de s’envoler quelques instants.

Le concept est simple : une personne hospitalisée peut accéder sur sa télévision à un environnement virtuel en incarnant un papillon qui se déplace de plaines en forêts. Le contrôle de l’orientation des déplacements du papillon est assuré par une Kinect qui capte les mouvements de main de l’utilisateur, ce qui permet à une personne immobilisée de profiter du programme. L’avatar peut ainsi croiser d’autres papillons, à savoir des personnes utilisant le même logiciel et un système de voIP leur permet de communiquer.
De plus, il est possible pour un patient de communiquer avec des personnes qui sont à l’extérieur de l’hôpital. En effet le Bliss Project propose une version de l’interface qu’il est possible d’installer sur un ordinateur et ne nécessitant pas le dispositif de tracking présent dans la version proposée aux centres de soins. Ainsi, une personne hospitalisée peut communiquer avec sa famille, tout en profitant d’une balade dans un univers frais et reposant.
Le patient peut également être équipé de lunettes lui permettant de profiter de l’environnement virtuel en trois dimensions, pour cela il lui suffit d’activer une option qui lui permet d’obtenir l’affichage nécessaire pour ce type de visualisation.

Le prototype du Bliss Project a été présenté au Laval Virtual 2011 et a été mis en œuvre par l’Effet Papillon, en collaboration avec l’ESCIN (Ecole supérieure de création interactive numérique) et l’ESIEA (Ecole supérieure d’informatique électronique automatique).

Rédigé par Hugo Sedouramane