Le logiciel est la seule industrie dans laquelle les défauts sont considérés comme une fatalité et acceptés comme tels, alors que le coût des erreurs peut représenter jusqu’à 80% du budget d’un projet. L’impact croissant de cette non qualité sur les entreprises  met en évidence l’importance des activités liées à la qualité et aux tests jusqu’à présent perçues comme des coûts.

Les technologies d’automatisation des tests de Parasoft sont le résultat de 20 ans de R&D sur les erreurs logicielles et prouvent qu’améliorer la qualité permet de réduire les dépenses tout en augmentant la productivité.

Basées sur la méthodologie AEP (Automated Error Prevention), les outils Parasoft mettent en œuvre une démarche de prévention, d’une part pour éliminer des erreurs avant qu’elles ne se manifestent dans les applications en production, et d’autre part pour éviter que les erreurs identifiées et corrigées suite à un dysfonctionnement ne se reproduisent.