Mais où en est le 12, le numéro des renseignements téléphoniques ? Il a disparu, sur décision du conseil d'état, pour être remplacé par un numéro plus long, à six chiffres et commençant par 118...

Mais où en est le 12, le numéro des renseignements téléphoniques ? Il a disparu, sur décision du conseil d'état, pour être remplacé par un numéro plus long, à six chiffres et commençant par 118. Au mois d'avril, l'Autorité de Régulation des Télécommunications (ART, nouvelle Arcep) avait reçu 41 dossiers de candidature émanant d'entreprises de télécommunications désireuses de se voir attribuer un numéro au format 118 XXX.

Pour ne pas favoriser un acteur plutôt qu'un autre, un tirage au sort devait permettre de déterminer l'ordre de passage dans lequel les entreprises pourraient choisir leur numéro en 118. Celui-ci a eu lieu en mai, et les entreprises ont pu choisir leur numéro correspondant à leur service de renseignement. L'Arcep a fait savoir que 27 entreprises avaient déjà fait leur choix.

Chacune a pu opter pour plusieurs numéros et devra faire connaître son choix définitif sous une huitaine. SFR, par exemple, a opté pour les numéros 118 700 et 118 777, Bouygues pour le 118 812,; NRJ Mobile pour le 333, France Télécom a retenu huit numéros et Free cinq...

Le consommateur aura accès, à travers tous les services 118, aux données de l'annuaire universel (soit l'équivalent des pages blanches, incluant les numéros fixes et mobiles ainsi que les numéros de voix sur IP et les numéros en 08...) . Les opérateurs pourront ensuite ajouter à ce service une pléiade d'offres en termes de renseignements internationaux, envoi d'informations par SMS ou par email, mise en relation téléphonique, etc.

(Atelier groupe BNP Paribas - 14/06/2005)