Microsoft et la Commission Européenne sont de nouveau en bisbille... Jeudi dernier, la firme de Redmond a annoncé que la sortie en Europe de son nouveau système d'exploitation Windows Vista...

Microsoft et la Commission Européenne sont de nouveau en bisbille... Jeudi dernier, la firme de Redmond a annoncé que la sortie en Europe de son nouveau système d'exploitation Windows Vista pourrait être retardée suite aux exigences de la Commission Européenne.
 
Mais qu'en est-il vraiment ? En mars dernier, Neelie Kroes, le commissaire européen à la Concurrence, avait écrit à Microsoft pour lui demander de respecter les règles de la concurrence avec Windows Vista. "Nous espérons que Microsoft fabriquera Vista en conformité avec les lois européennes de la concurrence", avait-elle déclaré. La Commission Européenne avait en effet averti Microsoft que Windows Vista ne pourrait pas être vendu en Europe s'il incluait le moteur de recherche MSN intégré à Internet Explorer 7, ce qui pourrait faire de l'ombre à Google. De plus, Media Player ne devrait pas faire partie du nouveau système d'exploitation, comme c'est déjà le cas pour Windows XP.
 
"Nous sommes préoccupés par la possibilité que le prochain système d'exploitation Vista comprenne plusieurs éléments qui sont actuellement disponibles séparément chez Microsoft ou d'autres sociétés", a expliqué Jonathan Todd, le porte-parole de la Commission.
 
Mais Microsoft a répliqué en expliquant avoir "fait au printemps des propositions concrètes à la Commission pour répondre à ses inquiétudes sur l'inclusion de divers nouvelles caractéristiques" pour Windows Vista. Et Microsoft attend toujours sa réponse. Si jamais Bruxelles souhaite de nouveaux changements pour Vista, il deviendra alors impossible pour la firme de Redmond de sortir le nouvel OS en temps et en heure en Europe.
 
La Commission Européenne n'a pas accepté ce rôle de bouc émissaire et a répliqué que Microsoft devait prendre ses responsabilités. C'est à l'éditeur américain de s'assurer que ses produits respectent les règles de concurrence fixées par l'Union Européenne. "Ce n'est pas à la Commission de donner un feu vert avant que Vista ne soit sur le marché", a expliqué l'un des porte-parole de la Commission.
 
Pour le moment, Windows Vista est toujours attendu pour janvier prochain. A suivre...
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas -11/09/2006)