La démocratisation des robots continue ! Le spécialiste robotique japonais, TMsuk ouvre la réservation le 28 septembre pour son dernier robot destiné au foyer, Roborior. TMsuk affirme la fin de...

La démocratisation des robots continue ! Le spécialiste robotique japonais, TMsuk ouvre la réservation le 28 septembre pour son dernier robot destiné au foyer, Roborior. TMsuk affirme la fin de l'époque où l'on se contentait d'observer les robots, et le début de l'ère où l'on « possède » un robot, suite au succès de l'Exposition Universelle qui vient de fermer ses portes le 25 septembre. 3 000 unités de Roborior seront mises en vente dans 28 grands magasins sur tout archipel nippon, pour un prix de 294 000 yens (2 163 euros), un peu moins cher qu'un téléviseur plat ! La conférence de presse pour annoncer la commercialisation du Roborior a été menée par un des robots du constructeur, TMsuk IV. Le Roborior avait déjà été présenté publiquement en décembre 2004, et il est déjà vendu à titre expérimental dans quelques grands magasins sur l'archipel cet été.
La caractéristique de Roborior est sa capacité de surveillance à distance sur mobile 3G de NTT DoCoMo, Foma, grâce à la fonction de visiophone du robot (ndlr : il faut insérer une carte Foma dans le robot), et sa lumière en trois couleurs qui sert de luminaire pour la maison. Son nom est une contraction de Robot et Interior (décor intérieur).
Roborior ne paye pas de mine, mais on le trouve en grande surface !
Suite à la décision du constructeur, qui a fixé le prix, les caractéristiques techniques, le nombre d'unités en vente (3 000 unités), la garantie (1 an) et le service après-vente, les consommateurs peuvent acheter le robot dans un magasin à côté de chez eux, pour la première fois au monde. 28 boutiques de 5 chaînes de grands magasins de tout l'archipel mettront le Roborior dans leur rayon électroménager et produits électroniques, et non pas dans le rayon jouet, car le début de cette commercialisation nécessite des vendeurs capables d'expliquer les fonctions du robot. Takashimaya, dont seize magasins vendront 2 000 robots exclusivement, espère que l'arrivée du robot sur ses rayons va contribuer à la demande du marché pour la sécurité de la maison.
Ce secteur est en pleine expansion, enregistrant 40 fois plus de chiffres d'affaires chez Takashimaya par rapport à l'année précédente. A ce propos, une société de sécurité, ALSOK s'est associée avec Tmsuk, pour proposer un service d'envoi d'un agent en cas d'anomalie détectée par le Roborior.
D'après les magasins qui ont déjà commercialisé le Roborior à titre expérimental, le profil type de l'acquéreur est un quinquagénaire, qui achète le robot pour surveiller un animal domestique pendant son absence, mais aussi les professions libérales et les gérants de PME, pour confier au Roborior la tâche d'accueil des visiteurs pendant la journée, et la surveillance le soir.
Jap'Presse , partenaire de l'Atelier
(Atelier groupe BNP Paribas - 14/10/2005)