Avec l'arrivée des technologies, les relations hommes/femmes ont évolué. Mais selon le dernier rapport du spécialiste du livre à l’eau de rose Harlequin, les femmes n'ont pas encore dit oui à la romance 2.0...

Romance et technologie ne font pas bon ménage…

Les règles ont peut être changé entre les hommes et les femmes depuis l’avènement de Facebook ou des smartphones, mais il semblerait que les femmes soient encore... vieux jeu !

Harlequin, l’éditeur de livres de romances, a ainsi publié une étude sur les rapports des femmes avec la technologie dans les rapports de séduction. Et selon l'étude, même si les femmes se servent des outils technologiques pour séduire des personnes du sexe opposé, elles restent plutôt traditionnelles dans leur conception des rapports. Leurs croyances traditionnelles sur le romantisme, les rencontres et les relations persistent. Le Prince Charmant 2.0 n’est pas encore né !

Ainsi, même si 91% des femmes pensent que les règles de la séduction sont désormais plus flexibles, 59% d’entre elles pensent toujours que c’est à l’homme de les inviter à sortir…

D'ailleurs pour elles, Internet serait surtout fait pour collecter des informations. Pas forcément pour rencontrer. La majorité pense ainsi que la personne de leur rêve se trouve à proximité... physique, et pas de souris. De même, 52% des interrogées ne sont jamais allées sur des sites de rencontres. Mais elles avouent par contre être plus à l’aise pour faire connaissance sur Facebook que dans un bar.

Par contre, quand il s'agit d'en savoir plus sur une potentielle proie, elles se révèlent très adeptes des moteurs de recherche. C’est d’ailleurs le passage obligé pour 89% des sondées. Elles sont aussi 65% à faire confiance à leurs amis, 52% à Facebook, 17% à Google et 5% à Twitter… Attention donc à la web réputation !

Enfin, parmi les cinq grandes raisons de rupture, deux concernent la technologie et l’utilisation que les hommes en font. Règle n°1 : N’ayez pas votre smartphone greffé à l’oreille. Règle n°2 : Effacez toute trace de votre ex-petite amie sur tous les réseaux sociaux où vous pourriez être vus en sa présence. Ensuite, vous pourrez aller séduire...

Rédigé par Marion Auvray