Vous voulez connaître la dernière ? Des chercheurs américains annoncent avoir mis au point un système d'analyse spécialisé dans l'horticulture. Un nouveau système d'analyse d'images digitales précise même le communiqué. Voyons... Les chercheurs ont développé un dispositif premièrement prévu pour analyser la morphologie de la tomate... Je dois bien avouer que je suis un peu perplexe, mais bon, je continue. "Il y ont ajouté un système de mesure des couleurs pour élargir la gamme des outils...".
Là je me révolte et je m'insurge. Moi les tomates je les aime rouge... et bio. Donc ça part mal. En plus les "mecs" (chercheur agronomes j'imagine, voir ingénieurs) qui font ce projet sont bien financés par quelqu'un. Je replonge dans le communiqué. The American Society for Horticultural Science... Non franchement en pleine crise économique mondiale avec des famines de par le monde, on finance des projets pareils. Vérifier que la tomate est rouge... Déjà qu'elles poussent sous serre en trois jours avec des supers engrais...
Je pense tout de même que cette solution présente un intérêt, on n'aura plus de tomates jaunes (qui ne sont vraiment pas terribles). Je me demande si Monsanto va aimer ou détester ce projet... De toute façon pas de souci si elles ne sont pas assez rouges, un simple trifouillage de gène ou un coup de peinture et ça passe.
Afin que tout le monde se souvienne comment on fabrique une tomate bien calibrée et peu goûteuse je vous propose le clip des Daft Punk. Sinon je vous propose d'aller acheter des tomates qui sont biscornues avec un peu de vert et surtout des fissures près de la tige. C'est comme ça que je les aime moi !

Daft Punk - Revolution 909

Rédigé par Alexis Toulon