La technologie GPS pourrait aider des experts à protéger les éléphants, une espèce en danger en Malaisie.

Des satellites pour sauver les éléphants en voie de disparition

Il y a encore cent ans, des milliers d'éléphants sauvages vivaient sur la péninsule malaise. Il y en a aujourd'hui moins de 1500. Au cours du siècle dernier, près de 50% de l'espace forestier a disparu, ce qui explique que les éléphants soient aujourd'hui en danger. 

Grâce à la technologie GPS, des experts des technologies de la communication de l'Université de Notthingham en Malaisie et le ministère malaisien de la faune et des parcs nationaux étudient la conservation de l'éléphant et les moyens qui pourraient être mis en oeuvre pour arriver à cette fin. 

A l'occasion de la Journée internationale de la diversité biologique du 22 mai, le m ministère des ressources naturelles malaisien a signé un accord avec le campus de Nottingham et 10 autres universités malaisiennes pour mettre en oeuvre un plan de sauvetage des éléphants. 

Le projet MEME (sauvegarde des éléphants de Malaisie) est dirigé par le Dr Ahimsa Campos-Arceiz, un écologiste et expert de l'école de géographie. Le projet  mis en place permettra de recueillir des informations sur la façon dont se déplacent les éléphants dans leurs habitats naturels ainsi que les paysages dominés par l'Homme.

Les scientifiques pourront, grâce aux images des satellites, comprendre comment les animaux réagissent à la translocation, la technique utilisée pour déplacer les éléphants loin des Hommes pour éviter tout conflit. Dans les prochaines années, le dispositif prévoir d'équiper 50 éléphants, soit 3% de sa population, avec un collier GPS, pour observer la façon dont ils réagissent au changement d'habitat.

Grâce à ce collier, les éléphants pourront être suivis grâce à leur position GPS et ce, à partir du Web ou au système radio VHF. Les éléphants et rhinocéros jouent un rôle écologique unique qui ne peut être remplacé par aucune autre espèce. Ils sont en quelque sorte les "jardiniers des forêts tropicales". Ils sont aussi essentiels à la régénération des forêts et maintiennent la biodiversité.

Si ces espèces venaient à disparaître, l'écosystème serait à jamais bouleversé. Suivre les éléphants et garantir leur survie est donc primordial non seulement pour la nature, mais aussi pour l'Homme. 

Rédigé par Marion Auvray