Sur le marché des scanners à ultrason la demande en low cost est importante. Des chercheurs de l’université de Newcastle ont mis au point un appareil à bas prix qui a les mêmes caractéristiques que les appareils plus onéreux.

Un scanner low cost pour les hôpitaux.

Dans les hôpitaux, les appareils les plus innovants sont souvent très chers. C’est d’après ce constat, que des chercheurs de Newcastle ont fabriqué un scanner à imagerie ultrason low cost. Des dispositifs dont le prix variaient entre 75000 à 300 000 euros pour les plus coûteux. Actuellement, le marché propose des dispositifs moins chers qui n'ont cependant pas la même qualité d’imagerie, ni la même précision. Ainsi, Jeff Neasham et Dave Graham, de l’université de Newcastle, ont développé un scanner médical à balayage ultrasonique de poche à l’attention des fœtus et des bébés. Ce scanner a été conçu pour les hôpitaux qui ne peuvent avoir ce type d’appareil car le prix est prohibitif. Il posséderait néanmoins les mêmes résultats que les modèles haut de gamme, pour un prix qui avoisinerait près de 7 500 euros.

Miser sur des composants moins onéreux

Dans le but de baisser le prix, les chercheurs ont orienté leur stratégie sur les composants. Afin de réduire les coûts liés aux matériaux, les chercheurs n’ont utilisé qu’un seul transducteur (câble qui convertit l’énergie électrique en une énergie acoustique) au lieu de deux habituellement. Le résultat est une consommation d'électricité moindre. A cela s’ajoute également un ensemble de technologies de sonar pour pouvoir garder une haute résolution d’images et de précision. Puis, un câble USB a été ajouté pour pouvoir être branché directement à l’ordinateur pour transmettre l’image et avoir la même qualité qu’un branchement plus complexe.

Les mêmes caractéristiques qu’un appareil haut de gamme

En effet, les résultats obtenus ont démontré que les performances sont sensiblement identiques à celles d’un appareil haut de gamme; même grain au niveau de l’image, même qualité, et même précision. L’appareil de poche s'avère plus flexible et facile à utiliser grâce au port USB et ainsi il peut se connecter à n’importe quels ordinateurs. Cependant, plusieurs ajustements doivent encore être apportés. Avec de nouveaux composants, les chercheurs vont essayer de corriger le contraste et diminuer le « bruit » lié au signal d’ultrason en utilisant d’autres matériaux.

 

Rédigé par Damien Bréteau
Journaliste