Pour ceux qui ont envie de tâter de la gâchette, il est désormais possible de "jouer" son profil de réseau social à la manière de la célèbre roulette russe.

Serez-vous assez aventureux pour tenter le suicide 2.0 ?

Quelle importance donne-t-on à notre profil sur les réseaux sociaux? Serions-nous prêts à le voir disparaître du jour au lendemain? Avec Social Roulette, chaque joueur a une chance sur six de mourir virtuellement et de voir toutes ses données effacées. Pour ceux qui ont envie de s'offrir un petit frisson sans pour autant y jouer leur vie, Social Roulette représente une expérience inédite. "Tout le monde réfléchit au moins une fois à supprimer son compte sur un réseau social, c'est une réaction normale à la nature écrasante de la culture numérique", se justifie le site. 

A qui est destiné ce petit jeu ? A ceux qui cherchent un nouveau départ sans réseaux sociaux ou ceux qui attendent juste le signe qu'il est temps de raccrocher la souris. Après tout, il n'y a qu'une chance sur six de voir son profil disparaître. Si l'on est chanceux et que notre profil est sauvé, un message s'affiche sur notre timeline indiquant que l'on a joué et que l'on a triomphé. Un suicide 2.0 nettement moins dangereux que celui imaginé dans le film Live ! de Bill Guttentag où des participants s'affrontent à la roulette russe dans une émission de télévision dans l'espoir de remporter cinq millions de dollars.

Un suicide virtuel qui n'est pas au goût de Facebook qui a tout bonnement décidé de bloquer l'application, arguant que celle-ci enfreignait sa politique. "Cela nous a pris quatre heures pour créer le projet et autant de temps à Facebook pour le bloquer," a expliqué Kyle McDonald, l'un des créateurs de Social Roulette au site Techcrunch. Il était bien sûr prévisible que le réseau social ne laisserait pas échapper ses utilisateurs aussi facilement. Surtout lorsque l'on sait que supprimer son compte Facebook peut-être un véritable parcours du combattant…

Rédigé par Marion Auvray