Depuis vendredi dernier, le .eu est ouvert à tous les européens: il ne faut plus justifier d'aucun droit pour enregistrer un nom de domaine. La procédure d'ouverture de l'extension européenne...

Depuis vendredi dernier, le .eu est ouvert à tous les européens: il ne faut plus justifier d'aucun droit pour enregistrer un nom de domaine. La procédure d'ouverture de l'extension européenne avait été orchestrée en trois phases pour éviter tout cyber-squattage.
 
La première période était réservée aux détenteurs de marques nationales ou communautaires, aux organismes publics et aux indications géographiques et appellations d'origine. La deuxième phase d'enregistrement de nom de domaine en .eu concernait les détenteurs de noms commerciaux, de sociétés et de titres distinctifs des œuvres littéraires et artistiques protégées.
 
Depuis vendredi dernier, le .eu est ouvert à tous dès lors que le demandeur peut justifier qu'il réside en Europe. D'après DomainesInfo, 1200000 noms de domaines ont déjà été enregistrés ce qui montre l'intérêt que les Européens porte à l'extension européenne. "Le .eu est un véritable succès", conclut DomainesInfo.
 
La France est loin derrière ses voisins en terme de nombre de demandes. La porte est encore ouverte à de nombreux noms de domaines... Les Allemands ont demandé 400000 noms. Ils sont suivis des Anglais avec 270000 noms ainsi que des Hollandais. En France, seuls 50000 noms ont déjà fait l'objet d'une demande.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 10/04/2006)