Avec mes petits camarades de L'Atelier, il nous arrive de tomber dans la junk food, ce qui chagrine @yoannjaffre, qui tente de nous convaincre de préparer chez nous des salades à base de Quinoa, ce qui ravi @Matdelat, grande prêtresse des graminacées. Mais passons. Donc Junk-food, soit l'appellation malheureusement accolée aux McDo et aux Quick.

Et là, direction McDo -  d'aucuns dans la place ont des préférences hambourgeoises, et puis raté car foule trop importante pour que la restauration soit rapide. Et de toute façon, leurs bornes libre-service sous Windows plantées. Et ce n'est pas parce que L'Atelier est partenaire de l'Open World Forum - via @DominiquePiotet que je mets en avant le bogue, c'est parce que cela m'a permis de découvrir les bornes. Quoi que. De toute façon nous enregistrerons probablement une émission de L'Atelier Numérique sur BFM en direct du Windows Café, ce qui rééquilibrera les choses.

Direction Quick, et là, moins de monde. Et c'est là qu'une hôtesse intervient pour me prendre par la main - métaphoriquement -  tel l'enfant et me conduire à une borne. Là, fébrilité, amusement et agacement à la fois. Certes, j'ai été servi plus vite une fois le ticket de caisse édité, mais parfois cela m'agace de piquer le boulot des caissiers, serveurs, hôtes d'accueil...

1 - dans les supermarchés, en particulier dans le superbe Auchan de Dieppe
2 - au comptoir des compagnies aériennes
3 - dans les enseignes de restauration rapide
4 - dans les cinémas
5 - dans les transports en commun
6 - dans les enseignes dites d'hôtellerie rapide

Je sais, c'est une évolution inévitable, mais quand on sait que ces métiers sont une des principales planche de salut pour toutes les personnes non qualifiées. Et cela pourrait finir par toucher les personnes qualifiées. Comme nous l'avions évoqué dans L'Atelier canal historique, des bornes pour tester sa vue existent déjà aux USA. Et en Europe du Nord, on pense déjà à user de cette méthode pour savoir si l'on doit oui ou non rester aux Urgences ou rentrer chez soi prendre une bonne vieille aspirine (paracétamol, ibuprofène, etc.). Et l'on peut aussi imaginer des bornes pour réaliser des encéphalogrammes ou des ECG...

Rédigé par Renaud Edouard-Baraud
Directeur général de L'Atelier BNP Paribas Asia