Information vont créer un centre de recherche, le Cetir. A proximité de l'aire autoroutière du canton rural de Saint-Laurent-de-Neste (4 000 habitants pour 18 communes), un syndicat intercommunal e...

Information vont créer un centre de recherche, le Cetir. A proximité de l'aire autoroutière du canton rural de Saint-Laurent-de-Neste (4 000 habitants pour 18 communes), un syndicat intercommunal et Matra Système et Information, spécialiste de l'imagerie numérique, vont implanter le Cetir (Centre européen des technologies de l'information en milieu rural). Avec un investissement de 8 millions de F et 15 chercheurs ingénieurs, ce centre sera opérationnel en juillet prochain. Comme l'explique Josette Durrieu, présidente du syndicat intercommunal "nous estimons qu'il faut engager une démonstration par l'exemple de la capacité du monde rural à accueillir des PME-PMI travaillant sur les nouvelles activités liées au traitement de l'information". Géré par une SEM, bénéficiant du soutien du ministère de l'Industrie et de Bruxelles, le Cétir va explorer des pistes de développement de PME autour des nouvelles technologies de communication et d'information "le but est clair, chaque fois que c'est possible, nos partenaires s'efforceront de créer sur place une entreprise spécialisée en essaimage". D'ores et déjà, Matra Système et Information et Atos, associés à d'autres partenaires, alors que le centre de recherche n'est pas encore installé, viennent de décider l'implantation rapide d'une société commune de télétravail, baptisée Bigortel. Démarrant ses activités à la mi-avril avec une trentaine d'emplois dans des locaux provisoires, celle-ci sera chargée du traitement journalier de 500 000 chèques pour une grande banque française. "Outre le télétraitement qui semble particulièrement porteur, nous comptons explorer d'autres domaines en développement comme l'utilisation de l'imagerie satellitaire, notamment pour les études d'impact des grands chantiers ou celle des images virtuelles pour le tourisme". (Les Echos - 23/03/1998)