Qui a dit que la nature n'était pas source de créativité pour les chercheurs? Pas les scientifiques de l'Institut Fraunhofer qui ont récemment créé un dispositif de propulsion sous-marin basé sur celui de la pieuvre.

Un système de propulsion sous-marin inspiré… d'un mollusque

Parce que les pieuvres, poulpes et calamars sont considérés comme les invertébrés les plus intelligents des fonds marins, des chercheurs allemands de l'Institut Fraunhofer ont copié leur moyen de locomotion, la propulsion. Lorsqu'ils subissent une attaque, ces céphalopodes refoulent l'eau de mer par un siphon pour se propulser en avant et échapper à leurs ennemis. "Lorsqu'ils se déplacent de cette manière, ces animaux peuvent accélérer considérablement sur de courtes distances", explique Andreas Fischer, ingénieur à l'Institut Fraunhofer.

Les chercheurs ont donc intégré cette technique de propulsion dans les actionneurs sous-marins. Quatre balles en élastomère avec rouages mécaniques déclenchent ainsi une propulsion. "Ce système est adapté aux petites embarcations. Il peut aussi être utilisé comme une "aide flottante" dans les sports nautiques tels que le jet ski ou le surf." Cette technique de propulsion se réalise à partir d'une imprimante 3D et ce, en une étape. Les chercheurs ont utilisé des thermoplastiques transformés en couches de minces filaments. Le résultat? Un système extrêmement flexible qui résiste à une grande pression sans jamais se rompre.

Grâce à ce processus de propulsion (presque) naturel, certains engins marins pourraient être propulsés sans avoir recours à des hélices. Ces dernières, souvent bruyantes, troublent les habitants des mers et très souvent les blessent. En observant la nature, on se rend souvent compte qu'il n'est nul besoin de chercher ailleurs des technologies sophistiquées...

Rédigé par Marion Auvray