Après Spotify, restons sur une note musicale, surtout à l’heure où se posent les questions sur la protection des œuvres de l’esprit et le vote de la loi Hadopi prévue pour lutter contre le piratage. Voici qui pourrait réécrire la partition de l’industrie musicale et donner le « la » aux nouvelles tendances de consommation sur le web. Roulement de tambours...

« Télécharger gratuitement, légalement et en étant récompensé », nous annonce en fanfare le slogan du site Beezik. Lancé en juin 2009 par 2 étudiants à la fin de leurs études en école de commerce, ce site de musique en ligne a la spécificité de proposer à côté d’une offre de téléchargement gratuite le mot légal... Mais quel est donc ce prodige !

L’inscription est simple, une adresse email suffit. Une fois votre compte activé, à vous les téléchargements sans être inquiété par Hadopi… En effet, les fondateurs de Beezik, les ayants droits, la SACEM (Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique) ainsi que les maisons de disques ont accordé leurs violons…

Toutefois, il vous faudra visionner en plein écran une publicité pendant le téléchargement. Restez bien attentif à cette courte réclame car vous ne disposerez que de 6 secondes pour enregistrer votre titre sur votre disque dur. La synchronisation de vos tubes sur vos lecteurs mp3 se fera avec Windows Media Player 11.

Point d’orgue… Chaque titre téléchargé vous donnera droit à 30 points, correspondant à 0.30€. Ces points se transformeront en bon de réduction ou d’achat valables dans les magasins affiliés au site…

Quelques petits bémols sont à apporter toutefois. D’une part, le renouvellement de la licence pour l’ensemble des titres téléchargés contraindra l’utilisateur à se connecter chaque mois sur le site. D’autre part, Beezik ne s’adapte pas à tous les supports. Les utilisateurs de Ipod pourront se sentir lésés car la synchronisation se fera uniquement avec Windows Media Player 11.

En quelques mois, Beezik figure dans le Top 3 des sites de musique en ligne les plus consultés, avec 36 millions de pages lues et 900 000 visiteurs par mois. Le site propose également plus de 2 millions de titres soit 80% de la musique qui se télécharge actuellement en « peer to peer ».

Invité le 14 novembre dernier à L’Atelier Numérique à l’occasion des 10 ans du e-commerce, Jean-Christophe Delaunay, président et fondateur de Beezik parlait d’une tendance qui pourrait aller crescendo et qui n’en est qu’au da capo…

Rédigé par Claire Cavret
Social Media Manager