Je suis malade, et donc peu encline à m'interroger des heures durant sur un concept technologique ou sur toute chose nécessitant l'utilisation de ressources que je ne possède absolument plus aujourd'hui étant donné qu'il me semble avoir dépensé tout le peu d'énergie dont je disposais pour porter en permanence un mouchoir à mon nez. Ce laïus misérabiliste n'ayant d'autre valeur que de vous rendre indulgent quant à l'intérêt du sujet que je m'apprête à traiter.

Je suis tombée en effet sur un usage du mobile révolutionnaire et dont je ne pouvais évidemment que vous en faire part : envoyer par SMS un rappel quotidien à des individus pour qu'ils se couvrent de crème solaire diminue le risque de cancers de la peau. C'est ce qu'a expliqué en substance - je fais quelques raccourcis - le dermatologue Joseph C. Kvedar. Voilà d'ailleurs ce qu'a dit exactement le professeur associé de dermatologie à la Harvard University Medical School à Boston : "Pour la plupart des gens, le téléphone portable, le mail et le texto sont devenus des moyens basiques de communiquer. Ils représentent du coup le moyen idéal pour le corps médical d'atteindre leurs patients".

Fort de ce constat - juste au demeurant - le Center for Connected Health a mis au point un petit service de mémo crème solaire qui envoie une fois par jour à ses membres un rappel. Là où ça devient amusant, c'est que dans le cadre de son étude, le chercheur a installé un petit capteur sur le bouchon de chaque tube de crème distribué aux volontaires pour savoir si, en bons chiens de Pavlov, ils débouchaient leur crème après chaque texto. Et résultat : ça marche. Fou, non ?

Et moi je pense que je vais souscrire à une alerte météo pour bien penser à me couvrir quand il fait froid. Comment ça, ça existe déjà...

Rédigé par Mathilde Cristiani
Head of Media