Allez-y, faites les malins avec vos claviers virtuels tactiles qui vous permettent de composer des SMS et des courriels à la vitesse de 2 lettres par minute, quand vous avez des petits doigts et une bonne vue. Je viens de trouver LE truc pour lequel on pourrait se damner dans une gadgetotrouvaille diffusée sur BFM le week-end. J'ai même du cliquer sur les images proposées dans le communiqué de presse pour être sur de ce que mon cerveau lisait puis traduisait.

A savoir "This consumer device features a touch screen with a slide-out keyboard using the Morphpad display as a numeric keypad in the portrait orientation that automatically morphs into a full QWERTY keypad in landscape mode."

Précision "This consumer device", c'est le futur Toshiba Biblio ebook reader mobile phone. Oui, il fait tout ça en même temps. Mais plus fort, son clavier s'oriente en fonction de la position du dispositif. Vous allez me dire, fastoche, mon iPhone le fait aussi. Sauf que l'iPhone n'a pas un vrai clavier.

Ici, c'est comme si votre BlackBerry classique pouvait voir les lettres imprimées sur son vrai clavier en dur s'orienter différemment en fonction de l'assiette du combiné. Le truc c'est une utilisation de deux technologies : les cristaux liquides et des couches de phosphore électroluminescents (encapsulated printed electroluminescent, EL).

Si j'ai bien compris, il s'agit de mettre des composés organiques qui réagissent à l'électricité pour former des lettres orientables. En photos fournies gracieusement par MFLEX, Morphpad donne ce que vous avez en haut et à gauche.

Rédigé par Renaud Edouard-Baraud
Directeur général de L'Atelier BNP Paribas Asia