C'est parti ! Depuis le 31 mars 2005, la Télévision Numérique Terrestre (TNT) est accessible pour 35 % des Français. En se munissant d'un adaptateur (les prix varient entre 79 et 550 euros), les 24,5...

C'est parti ! Depuis le 31 mars 2005, la Télévision Numérique Terrestre (TNT) est accessible pour 35 % des Français. En se munissant d'un adaptateur (les prix varient entre 79 et 550 euros), les 24,5 millions de foyers français qui ne sont pas abonnés à des offres TV payantes (câble, satellite, TV sur ADSL) vont pouvoir accéder à sept nouvelles chaînes gratuites !
Quelles sont ces chaînes ? France 4 (ex-festival), TMC, W9 (M6 à l'envers, ex/ M6 Music), la Chaîne parlementaire Public-Sénat, NT1 (les séries du groupe AB), Direct8 (informations en direct et écologie par le groupe Bolloré) et NRJ 12 (du groupe NRJ). Elles complètent TF1, France 2, France 3, France 5, Arte, M6 et Canal + en clair. Pas de quoi enflammer les foules ? Certains le pensent.
Il ne faut toutefois pas oublier les 35 autres offres de la TNT, gratuites et thématiques, qui sont examinées par le CSA. Réponse mi-mai par la noble institution… Des projets intéressants lui ont été soumis à l'instar de Gulliver (la chaîne jeunesse de France Télévisions / Lagardère), i télé (info), RMC Sport, BFM TV (la chaîne de l'économie), Zaléa TV et Trace TV, deux chaînes associatives.
La nouveauté des contenus audiovisuels gratuits n'est donc pas nulle. De plus, la TNT offre une image numérique d'une qualité équivalente au DVD (norme Mpeg 2), ainsi qu'un son meilleur (Dolby 5.1). Les Français sont-ils déjà convaincus ? D'après Médiamétrie, 27 % d'entre eux auraient l'intention d'acheter un adaptateur pour la TNT.
Un sondage encourageant… Mais le modèle économique de la TNT devra surmonter plusieurs difficultés :
Techniquement, les adaptateurs pour les chaînes TNT gratuites sont compatibles au format Mpeg 2, mais pas au format Mpeg 4, le format des chaînes TNT payantes ! De quoi retarder certains achats !
Par ailleurs, la TNT s'insère dans un contexte technologique déjà foisonnant : TVHD, TV sur ADSL, bouquets câble ou satellite…
Enfin, les coûts de fonctionnement nécessaires à une chaîne TNT devront être amortis par la publicité. Sur les 6 milliards d'euros investis chaque année dans la pub TV, 70 à 80 % devraient rester pour les chaînes historiques selon une étude réalisée par Carat TV. La montée en puissance de médias comme Internet ne devrait pas non plus faciliter la croissance des revenus publicitaires issus de la télévision, malgré des perspectives à la hausse (9,2 milliards d'euros anticipés en 2014 par Carat TV).
Mission impossible ? Le "modèle TNT" connaît déjà un vrai succès en Grande-Bretagne. Lancé en 2002, Freeview touche ainsi plus de 5 millions de foyers. De plus, si la concurrence technologique est forte, le foisonnement des modes diffusion audiovisuelle pourrait s'avérer un atout pour certains acteurs, tels M6 et NRJ, tous deux candidats à la TNT gratuite et désormais Opérateur Virtuels de Téléphonie Mobile… De quoi ouvrir l'ère du clip multicanal.
Suffisant pour convaincre la majorité des Français ? Premier bilan à l'automne.
Le 31 mars 2005,
Jean de ChambureRédacteur en chef