Le pays utilise le web pour se faire valoir, à grand renfort de page Facebook, de compte twitter et même de tumblr. Le but ? Promouvoir son image et faire affluer les touristes vers un pays que beaucoup considèrent encore comme une contrée lointaine…

Les touristes et les habitants, décidément les meilleurs communicants de la marque Islande

Il y a deux ans, L’Atelier s’était intéressé à une initiative venue du froid, intitulée InspiredByIceland. L’objectif de ce site était de redorer le blason de ce pays peu connu des touristes, sauf peut-être pour son volcan en irruption qui avait fait clouer les avions au sol… Et oui, il y a encore quelques années, l’Islande ne faisait pas partie des destinations de vacances tendances !

Le pays a cependant décidé de retrousser ses manches et de faire de l’auto-promotion, grâce notamment à InspiredByIceland mais aussi aux autres outils du web. Est-ce que la sauce a pris ? Oui ! En 2011, le tourisme a même augmenté de 20% par rapport aux années précédentes. Le gouvernement et les acteurs du tourisme continuent donc sur leur lancée, tout en investissant les Islandais et les touristes dans leur mission. Du community management intelligent qui fait participer tout le monde.

Pour les chiffres, 68 000 fans sur Facebook, 5000 followers sur Twitter, et une plate-forme de micro-blogging avec des centaines d’utilisateurs. Le site propose aussi des visites guidées, des rencontres entre touristes et locaux et même de visiter la maison du Président, qui se prête volontiers au jeu de l’hospitalité !

Une initiative qui a donc porté ses fruits. Et qui laisse à croire que les villes, et plus largement les pays, ont tout intérêt à communiquer et à se percevoir comme une marque. Reste que ce projet à lui seul n'est certainement pas le seul à être à l'origine de l'augmentation du tourisme dans le pays : citons le fait que la compagnie aérienne low-cost Easyjet propose ainsi un aller-retour pour Reykjavik depuis peu. L'influence du prix aussi doit jouer sur les envies d'escapade !

Rédigé par Marion Auvray