Hier, le Sénat et l'Essec organisaient la treizième édition du Tremplin Entreprises, qui vise à connecter startup innovantes et investisseurs. Retour sur quelques projets remarqués par L'Atelier.

 

Sur 238 entreprises postulantes, 30 avaient été sélectionnées pour participer hier au Tremplin Entreprises 2012. Le but, pour ces jeunes pousses : se connecter avec la cinquantaine d'investisseurs présente pour les rencontrer. Cela, dans l'espoir de lever des premiers fonds, ou de consolider de précédents investissements.

En plus des quatre lauréats, Leankr (qui propose un moteur de recherche contextuel adossé au programme TV), WebShell (startup incubée au Camping - le monde est petit - et qui veut lancer l'API des API), Siltène (qui développe des solutions pour décupler les capacités de stockage) et Prestodiag (solution de détection de bactéries pathogènes), L'Atelier, partenaire de l'événement, a remarqué quelques autres lauréats. A découvrir en vous armant de vos écouteurs !

  • Des publicités vidéo insérées dans les jeux, en échange de biens virtuels ? C'est ce que fait Jokerly, défendu par Marc Leprat.
  • Has been, le QR code dans l'image ? C'est que pense Smartsy, qui travaille à rendre l'image entière apte à être scannée et à amener à du contenu additionnel. Discussion avec Eric Seuillet, son cofondateur.
  • Comment accélérer l'adoption de véhicules électriques ? En ciblant les entreprises, déjà, mais aussi en leur proposant des solutions et systèmes optimisant l'usage de ces voitures. C'est le point de vue de G2Mobility, représenté par Pierre Clasquin.
  • On reste dans la mouvance du véhicule électrique avec Muses, un concepteur de flottes de véhicules de livraison électriques. C'est Patrick Souhait, son directeur général, qui nous en parle.
  • Et le point de vue de l'investisseur ? L'Atelier a rencontré Geoffroy Dubus, partner venture capital chez GimV, et qui était également jury de la catégorie Internet et Services (dans laquelle j'ai aussi officié).

A voir aussi, ZenPark, à qui L'Atelier avait déjà consacré un papier, et qui travaille sur une solution de partage de parkings : la startup propose aux entreprises disposant de parkings privés de mettre les places vacantes à la disposition des automobilistes, contre rémunération.

Et évidemment Qapa, un site permettant de trouver un emploi grâce à ses compétences réelles, et non pas via un CV, et que L'Atelier avait reçu précédemment dans L'Atelier numérique !

Rédigé par Mathilde Cristiani
Head of Media