Trop timides ou têtes en l'air? Parfois, il est difficile de poser les bonnes questions aux artisans que l'on souhaite employer. L'application TrustMark prévoie d'accompagner les propriétaires britanniques dans leurs travaux et leurs relations avec leurs futurs entrepreneurs.

TrustMark se veut le pense-bête de la communication avec les artisans

Il n'est pas étonnant qu'il y ait tant de problèmes entre propriétaires et artisans lorsque l'on sait que la moitié des propriétaires admettent oublier de poser des questions aux plombiers, électriciens ou architectes qui viennent faire des travaux chez eux. Sur cette moitié de propriétaires, une personne sur cinq oublierait de poser une question essentielle. 

Les jeunes propriétaires sont particulièrement vulnérables et manquent de confiance lorsqu'il faut contacter des professionnels. Près de la moitié d'entre eux se tournent même vers leurs parents pour les aider lors de ces situations. TrustMark, un organisme sans but lucratif, agréé par le gouvernement et soutenu par des groupes de protection des consommateurs lance son application iPhone, qui propose de guider les propriétaires et de les aider à trouver des artisans de confiance pour effectuer leurs travaux. 

"L'application TrustMark permet, en 11 étapes, de ne laisser de côté aucun détail lors de la rencontre entre le propriétaire et l'artisan. Elle soulève des questions et fournit des conseils", explique Liz Male, Présidente de TrustMark. Point par point, l'application permet de prendre des notes sur le travail à effectuer, le matériel nécessaire, les heures de travail et bien sûr, le devis. En dehors des notes, il est aussi possible de prendre des photos, des enregistrements audio et d'envoyer une copie du tout à l'artisan. Le dernier point concerne les références du professionnel (son nom, son adresse et ses compétences). 

L'application peut donc tout aussi bien concerner les têtes en l'air qui oublient de poser les questions essentielles lors d'un entretien, mais aussi les personnes qui n'y connaissent pas grand chose en travaux. En posant les questions proposées par l'application, elles gagnent en crédibilité lors des rencontres avec des professionnels. L'application est lancée aujourd'hui par Vince Cable, secrétaire d'Etat chargé de l'innovation en Grande Bretagne.  L'application est gratuite et disponible sur iPhone mais elle devrait être développée sous peu pour Androïd. 

Rédigé par Marion Auvray