Entraîner le n°1 français de tennis n'est pas donné à tout le monde et pourtant… 40 twittos ont eu la chance de faire courir Jo-Wilfried Tsonga en envoyant des balles via Twitter!

[Tweet & Shoot] Quand les twittos défient Jo-Wilfried Tsonga

"Elle était faute celle-là", s'exclame dans un sourire Jo-Wilfried Tsonga qui vient de rater une balle. Le joueur de tennis a accepté de se livrer, le temps d'une heure, à un entraînement un peu particulier. L'expérience, mise en place par l'agence We are social pour BNP Paribas est une première ! 

Les internautes ont enregistré les coups qu'ils souhaitaient envoyer au champion grâce à la création d'une séquence de jeu sur le site Tweetandshoot.Wearetennis.com. Pour être sélectionnés, ils leur suffisaient ensuite d'envoyer un tweet d'encouragement à Jo Wilfried Tsonga. Ce tweet contenant une séquence de jeu codée dans un hashtag était alors envoyé à la machine qui sélectionnait les heureux entraîneurs virtuels. 

Le jour J, à 17H, le colosse d'1,88 mètres a fait son entrée sur le terrain. Face à lui, un robot lanceur de balles relié à Twitter. Les coordonnées des lancers des internautes, transformés en codes, étaient envoyés via 3G au robot. Et il faut dire que les Twittos n'y sont pas allés avec le dos de la cuillère ! Le "Mohamed Ali du tennis" n'a pas démérité, relevant les défis des internautes dans la bonne humeur. "Me faire entraîner par des twittos à quelques jours de Roland… Il fallait oser!" Qui a dit que sport et technologie ne faisaient pas bon ménage ? 

Rédigé par Marion Auvray