L'opérateur américain de télécommunications locales USWest sera le premier groupe américain a testé le WebTouch d'Alcatel, sorte de terminal hybride, entre ordinateur et Minitel. Regroupant les fo...

L'opérateur américain de télécommunications locales USWest sera le premier groupe américain a testé le WebTouch d'Alcatel, sorte de terminal hybride, entre ordinateur et Minitel. Regroupant les fonctions de téléphone et de répondeur, il est également une "machine à surfer sur le Web" grâce à son écran tactile. Cet appareil est déjà testé par France Télécom, Cegetel, Belgacom ainsi que par Deutsche Telekom et BT. Pour Alcatel, l'annonce du test d'USWest est crucial car "tout le monde nous attend sur ce marché, le plus gros et le plus mûr" souligne Patrick Liot, le président de la division Professionnels Grand Public. Le produit fonctionne technologiquement. Commercialement, Alcatel semble avoir trouvé des arguments pour convaincre. Selon le groupe, le WebTouch permet à la fois de générer du trafic local et des transactions électroniques. Aujourd'hui, son principal handicap reste son prix supérieur à 500 dollars. Selon certaines études, le marché serait porteur pour un appareil vendu aux alentours de 300 dollars. Un succès massif pour Alcatel serait de vendre plusieurs millions d'appareils dans les deux ou trois ans. S'attendant à des premières commandes importantes à la fin de l'été, Patrick Liot indique "nous avons des indications positives, mais les prochains mois seront cruciaux. Ce ne sont pas tant les volumes que nous regarderons, mais la réaction du marché". Selon certains cabinets comme Dataquest, les appareils du style Alcatel WebTouch pourraient être présents en 2002 dans plus de 5 millions de foyers américains. Les analystes prévoient qu'à cette date, les utilisateurs seront multi équipés et se connecteront au web par toutes sortes de machines en fonction des usages et du lieu où ils se trouveront. (Les Echos - 11/05/1999)