Les Français parlent aux Français (1) Lundi 15 avril 2002 – Seattle 6 heures (du matin)Voilà. Bien arrivé à Seattle où votre serviteur est invité, insigne honneur ...

Les Français parlent aux Français (1) Lundi 15 avril 2002 – Seattle 6 heures (du matin) Voilà. Bien arrivé à Seattle où votre serviteur est invité, insigne honneur, à participer aux travaux de la 3ème Global Leaders Conference (GLC), initiée et sponsorisée par Microsoft. Ne cherchez pas trop sur Internet «GLC»: il n’y a pas grand chose. Le site consacré à cette conférence de e-politique est réservé aux participants semble-t-il. Pas moins de 455 personnes cette année, représentant 80 pays, y sont invités. Pour l’essentiel des élus, des hauts fonctionnaires et quelques honorables membres de la société privée (Compaq, KPMG, IDC, Rand, Accenture,…). Votre serviteur, lui, a été invité en tant qu’accompagnateur du sénateur maire de Pau, André Labarrère. Le projet de Pau, dont vous avez probablement déjà entendu parler, intéresse naturellement beaucoup. Tous les pays européens sont représentés (environ 120 participants). L’Angleterre arrive en tête avec 22 participants, puis les Français avec 12. La conférence commence officiellement mardi matin avec deux discours attendus : celui de Steve Ballmer CEO de Microsoft, et de Mikhail Gorbatchev (mais on dit dans les couloirs de l’hôtel qu’en définitive il ne viendrait pas). Bill Gates interviendra en fin de conférence le mercredi soir. Nous vous tiendrons naturellement informé de ce qui se dit sur ces problèmes intéressants de e-gouvernement, de e-administration et autre e-démocratie. Hier dimanche : tourisme (Microsoft nous avait réuni pour la circonstance avec nos amis belges : cela s’est bien passé…). Visite de la ville, tour du lac Washington (nous avons pu admirer la maison de Bill Gates…), et un peu de shopping dans le downtown. Demain lundi : visite du campus, ou plutôt des campus de Microsoft. Visite de la Maison du Futur au Business Center, du centre de recherche. Puis visite de Boeing (usine d’assemblage d’un 747). Enfin réunion de travail à l’Institut Battelle (biotechnologies, industrie de la Défense..). Voilà. Sinon la presse locale se fait l’écho du Zipp Network du Grant County, un canton très rural qui se trouve à environ 200 kilomètres de Seattle vers l’Est. La compagnie d’électricité locale amène de la fibre optique dans les foyers et les entreprises avec du GigaEthernet. 4.000 foyers et entreprises sont déjà équipés (avec les «décodeurs» Ethernet de la société World Wide Packets). Les autres habitants ont fait une pétition pour réclamer la même chose…Comme quoi la loi de notre ami Say joue aussi dans le domaine des télécommunications : l’offre crée la demande. A demain (probablement) (JM Billaut (jmbillaut@atelier.fr) - Atelier Groupe BNP Paribas – 16/04/2002)