Deux ingénieurs s’associent fin 1997 dans un projet de portail professionnel dédié à l’industrie de l’eau. Objectif: développer un projet viable intéressant les professionnels en se tournant d’emblé...

Deux ingénieurs s’associent fin 1997 dans un projet de portail professionnel dédié à l’industrie de l’eau. Objectif: développer un projet viable intéressant les professionnels en se tournant d’emblée vers l’international (contenu accessible en français, anglais et espagnol). Le site http://www.waternunc.com a été lancé officiellement en mars 1998 lors de la conférence «Eau et développement durable» organisée au siège de l’Unesco à Paris. Ce portail de l’économie de l’eau regroupant plus de 2 000 pages, auxquelles s’ajoutent près de 10 nouvelles pages chaque semaine, enregistre près de 25 000 visiteurs uniques. Tous les communiqués de l’ensemble des acteurs du secteur de l’eau dans le monde sont repris sur le site. Par ailleurs, le site reprend les normes principales du secteur, avec des liens vers le Code de l’environnement, présent sur Légifrance. La publicité constitue l’une des sources de revenu du site. De plus, le site propose aux entreprises du secteur de mettre en ligne des brochures électroniques (texte, son, vidéo et lien) afin de promouvoir leur savoir-faire et leurs résultats. Un annuaire, à l’inscription payante (1 500 F par an) des principaux acteurs de chaque métier de l’eau complète ce panel de services. Enfin, afin de répondre aux besoins d’évaluation d’un marché donné, de la rentabilité d’une filière ou ses perspectives financières, des études spécifiques sont réalisées à la demande. Watermunc, développé jusqu’ici sur fonds propres, recherche 1,5 million d’euros pour assurer la modernisation de son site. Objectif prioritaire du portail: accroître l’interactivité avec les visiteurs. Des ingénieurs, économistes et autres financiers analyseront les communiqués pour aider les lecteurs à lire entre les lignes et à en apprécier toute la portée. Une place de marché de l’eau en ligne représente le pendant de l’activité du portail que seul un réseau de commerciaux actifs pourra animer avec succès. Cet interview a été réalisé par David Marion, journaliste de l’Atelier). (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 22/03/2001)